Loading...

Comment me sentir à l’aise dans mon maillot de bain?

Home / Bien-être / Comment me sentir à l’aise dans mon maillot de bain?

Ça y est, l’été est bien là et avec lui le soleil !

Que vous soyez en vacances ou pas, vous avez surement ressenti les hautes températures du moment. Et qui dit chaleur estivale, dit souvent baignade pour se rafraîchir. C’est l’occasion parfaite pour passer du temps avec ses proches, en se détendant au bord de la piscine ou sur la plage. Mais il y a généralement un code vestimentaire: le maillot.

C’est là que les problèmes commencent ! Cette fameuse étape du maillot de bain en effraie plus d’une… mais pourquoi ?

Voyons ensemble ce qui se cache sous cette peur et comment la vaincre.

Tout d’abord il faut prendre le temps de se poser la question : qu’est-ce que je ressens quand j’enfile mon maillot ?

Chacune à sa réponse. Peut-être que c’est une légère gêne, peut-être un peu de peur ou carrément de la panique. Dans tous les cas, si vous ressentez un sentiment négatif, vous êtes au bon endroit.

Continuez de lire.

Et si vous voulez en savoir plus sur le bikini blues lui-même, c’est par ici.

Pourquoi je me sens mal en maillot ?

Parce que dans notre société, les femmes sont souvent objectifiées. Qu’est-ce que ça veut dire ?

L’objectification c’est quand quelqu’un nous regarde comme juste un corps qui doit plaire, pas comme une personne à part entière. C’est un regard jugeant, qui nous traite comme un objet. Cette façon de juger les personnes est tellement présente qu’on a fini par développer l’auto-objectivation. Comme on sait qu’on va être jugée, on se juge soi-même avant. L’idée est d’essayer de corriger ce qui ne va pas, dans le but d’être irréprochable. On passe donc beaucoup de temps à se regarder comme un simple objet qui doit être beau, et les conséquences psychologiques sont bien réelles !

L’étude de Fredrickson et collègues (1998) a voulu étudier ça.

Ils ont créé deux groupes d’une trentaine de femmes. Les participantes étaient chacune dans une pièce où elles devaient essayer des vêtements comme si elles faisaient les magasins. Parmi ces vêtements, le premier groupe devait essayer un maillot mais pas le second groupe. Les chercheurs ont remarqué que quand on est en maillot, on pense souvent qu’on va être jugée, donc on va se juger soi-même, avant que les autres le fassent. On s’auto-objectifie. Suite à cette objectivation, les personnes qui avaient été en maillot ressentaient plus de honte et étaient plus poussées à manger moins ou à contrôler leur repas.

Donc, lorsqu’on se trouve dans une situation où on a peur du jugement de l’autre, on va se juger soi-même et moins manger, même si personne n’est là pour nous juger. La peur est là, même quand on est seule.

Pour résumer :
L’objectivation dans notre culture amène à de l’auto-objectivation, qui constitue un risque pour la santé psychologique de l’individu, parce qu’il est à la source de sentiments de honte et d’anxiété, augmentant le risque d’apparition de problématiques variées comme les troubles alimentaires ou la dépression.


Sortons de ce réflexe négatif qui nous gâche la vie.


Si vous voulez vivre sereinement dans votre corps et profiter pleinement de votre baignade, je vous conseille de lire et de pratiquer cette liste d’astuces que j’ai préparé pour vous. Bien évidemment, ces suggestions marchent aussi pour d’autres tenues dans lesquelles vous vous sentez mal à l’aise.

1. Choisissez un maillot qui vous plaît.

Oui oui, j’ai bien dit un maillot qui VOUS plaît. Ce choix est crucial. Autant en choisir un qui vous donne envie de le porter, de l’avoir sur vous. Optez pour un maillot qui vous donne le sourire. Faites attention aussi à vous sentir bien dans ce maillot, à l’aise, sans baser votre choix uniquement sur la dernière mode fashion, qui est tout sauf confortable. Il existe tellement de formes, de couleurs, de motifs…Amusez-vous, faites une session essayage et choisissez le maillot qui vous plaît le plus. Vous aimez les bikinis ? Portez-en ! Et sans vous inquiéter si vous avez du ventre (qui n’en a pas, sérieusement ?!).

2. Habituez-vous à porter votre maillot.

Si vous vous sentez généralement mal à l’aise en maillot de bain, vous pouvez vous entraîner à le porter, avant d’être en vacances. Vous pouvez le porter toute seule, chez vous, pour vous habituer à lui et être sûre qu’il est bien confortable. Ce sera beaucoup plus facile de l’enfiler le jour-J si vous l’avez déjà porté avant, que si vous le mettez en vacances pour la toute première fois.

3. Prenez du recul.

Une fois que vous arrivez à la plage, vous pourriez avoir l’impression de ne voir autour de vous que des personnes superbes en maillot, vous renvoyant automatiquement à votre sentiment “d’imperfection”. Mais, posez-vous la question : sont-elles vraiment “parfaites” ? Bien sûr que non, et surtout, elles sont très probablement soumises à autant de complexes que vous. Elles sont surement gênées par rapport à leurs cuisses, leurs ventres, leur cellulite, en étant persuadées que tout le monde les voit et les juge pour ça. La grande majorité des gens est trop occupée à s’inquiéter de son propre physique pour juger négativement celui des autres. Donc détendez-vous, personne ne passe sa journée à vous observer et vous critiquer.

4. Boostez votre estime personnelle.

Le maillot vous met peut-être mal à l’aise, mais rien ne vous empêche de changer la donne en ajoutant un élément que vous donne la pêche ! Vous pourriez décider de porter un beau chapeau ou ou vous choisir un joli paréo coloré. Vous pourriez aussi opter pour une manucure impeccable ou un bijou. La seule règle, c’est que ça vous plaise et que ça vous aide à vous détendre.

5. N’oubliez pas votre objectif !

Pourquoi êtes-vous venue à la plage aujourd’hui ? Surement pour vous détendre, pour passer du temps en famille ou encore pour faire une baignade. C’est ça votre objectif. Concentrez-vous là-dessus. Le maillot n’est qu’un moyen pour faire ce que vous voulez faire. C’est un outil. Pensez à ces horribles chaussures de Bowling: elles ne vont à personne, mais ce n’est pas pour ça que les gens paniquent au fait qu’elles doivent les porter. L’objectif est de profiter du moment bowling. Pour le maillot, c’est pareil. L’objectif est de profiter du moment plage. Alors, visez votre objectif et oubliez les angoisses du maillot.

Avec ces nouvelles cartes en main, vous êtes prête à dépasser votre peur du maillot et vous sentir au top cet été.

Quel conseil allez-vous appliquer cet été ?
Quels sont vos petits trucs à vous pour vous sentir bien dans votre maillot ?
Dites-moi tout dans les commentaires !

J’en profite aussi pour vous souhaiter un superbe été !

Emanuela,

psychologue & nutrithérapeute,

et son équipe passionnée

Comments(0)

Leave a Comment

Vous mangez sous le coup de l'émotion?

Téléchargez votre guide pratique pour comprendre votre faim émotionnelle et la dépasser une fois pour toutes.

Conditions GDPR

Quelles infos en plus vous souhaitez recevoir?

Félicitations! Votre guide est en route!

Les inscriptions à "J'arrête avec la Faim Émotionnelle" sont ouvertes
Hurry Up!
This is default text for notification bar