Loading...

5 croyances qui vous empêchent d’amener votre passion au niveau supérieur

Home / Bien-être / 5 croyances qui vous empêchent d’amener votre passion au niveau supérieur

Si vous avez ouvert cet article, c’est que vous avez une activité qui vous motive, vous passionne, vous anime. Félicitations, le plus gros du travail est fait. 

Mais, il y a un mais. Votre passion reste confinée à vos petits moments de temps libre, alors que vous aimeriez lui donner plus de place dans votre quotidien. Peut-être même en vivre?

Voyons ensemble ce qui vous en empêche.

Pourquoi vous ne vous lancez pas?

La chose principale qui vous empêche de vous lancer est le fait d’avoir des croyances limitantes. Ce sont ces idées préconçues qui vous effraient en vous faisant croire que ça ne fonctionnera pas, que ça n’est pas pour vous,… Ces croyances sont liées à vos peurs: peur du changement, peur de l’échec, peur du regard des autres… Parfois, les croyances sont à l’origine des peurs et, parfois, elles servent à vous protéger de celles-ci, en vous offrant une excuse pour vous arrêter avant.
Si Sylvie, grande passionnée de cuisine depuis toujours, ne veut pas publier le livre de recettes qu’elle rêve d’écrire, est-ce que c’est réellement “parce que ça n’intéresse personne” ou parce ce que le fait de s’exposer au regard de l’autre, ou d’oser ce changement de carrière, lui fait peur?
Bien sûr, il est normal d’avoir quelques croyances limitantes, nous en avons tous. Mais pour se lancer dans quelque chose de nouveau, quand on se sent bloqué, il faut savoir les regarder en face et les voir telles qu’elles sont: de fausses idées qu’on aime parfois garder parce qu’elles permettent de justifier pourquoi on ne fonce pas…bref, des excuses.

Et si nous faisions une petite liste de ces croyances limitantes et de la réalité qui se cache derrière?

1. Ma passion c’est un hobby, pas quelque chose de sérieux.

La vérité, c’est qu’une passion peut être ce que vous voulez. Si vous ressentez plus de plaisir à garder votre passion pour vous qu’à en faire votre métier, c’est très bien. Si vous avez envie de la partager avec le monde et d’en faire une activité professionnelle, c’est génial. Ce choix reste toujours le vôtre. Par cet article, je veux simplement vous mettre en garde contre la croyance que votre passion ne PEUT PAS devenir quelque chose de sérieux. C’est faux.
Rappelez-vous bien: vous n’êtes pas obligé de faire de votre passion un métier, mais c’est crucial que votre métier soit votre passion.

2. J’aurai du me lancer dans ma passion quand j’étais jeune.

Il n’y a pas d’âge limite pour être passionné et pour mettre votre énergie dans ce que vous aimez. Tout est une question de priorités, et quel que soit votre âge ou votre situation actuelle, si vous décidez de bousculer votre quotidien afin de faire plus de place à votre passion, je peux vous garantir que le retour sera positif. Suivre sa passion, c’est parfois beaucoup de travail, ça peut être fatiguant, mais quand on sent cette excitation dans le ventre, on sait que ce qu’on fait en vaut la peine. Et puis d’ailleurs, c’est quoi être jeune?

3. Ma passion n’intéresse personne.

Tout d’abord, cette phrase est fausse parce que votre passion intéresse au moins une personne: vous-même. Et c’est énorme. Avez-vous déjà passé une heure à écouter quelqu’un parler avec amour d’un sujet dont vous ne connaissez rien, mais, pour une raison étrange, vous restez pendue à ses lèvres ? C’est que cette personne est passionnée. Même sans partager l’intérêt de quelqu’un, l’observer en plein travail ou en pleine explication est génial parce qu’elle arrive à vous transmettre son enthousiasme et sa passion. Vous vivez sa passion à travers son récit.
Ensuite, y a-t-il vraiment une raison pour que vous, seule au monde, soyez attirée par ce sujet? Ou y a t’il une communauté qui partage cette passion dont vous ne connaissez juste pas l’existence?
Et si, vraiment, vous êtes la seule… alors c’est encore mieux ! Vous avez le monopole d’un sujet passionnant, qu’est ce que vous attendez pour le faire découvrir aux autres? 

4. Je voudrais m’investir plus dans ma passion, mais je n’ai pas le temps.

Ça tombe à pic, parce que je vous ai préparé un petit article sur pourquoi et comment prendre du temps pour soi quand on n’en a pas. Vous y trouverez toutes mes réponses sur le sujet. Mais gardez en tête que quand on veut vraiment quelque chose, le temps on le trouve toujours.

5. Même si je m’investis dans ma passion, ça ne marchera pas.

Je ne connais pas de recette miracle pour faire marcher une activité à tous les coups, mais, ce que je sais, c’est que quand on se lance dans sa passion en y investissant son énergie, son temps, en prenant du recul vis à vis de ses peurs et en étant porté par ses tripes, ça mène toujours à quelque chose d’intéressant. Quand on fait quelque chose avec le cœur, on crée autour de soi une opportunité pour grandir, pour mieux se connaître et être plus heureux. Je ne peux que vous inviter à vous lancer.

Est-ce que vous connaissez d’autres croyances limitantes qu’on met parfois entre soi et la réalisation de son objectif ? Est-ce que vous êtes familier avec certaines croyances de cette liste? Dites moi tout dans les commentaires.

À bientôt au prochain article,

Emanuela,
psychologue & nutrithérapeute,
et son équipe passionnée.

Comments(4)

  • 9 octobre 2019, 12 h 46 min  Répondre

    Bonjour Emanuela
    Merci pour ton article
    Pour ma part, il y a tellement d autres croyances limitantes qui rentrent en ligne de compte 😉 comme notre rapport à l argent, au succès, à ce qu’il faut mettre en place pour devenir une leader dans ce qu on fait, par rapport au regard/jugement des autres,…

    • emanuelagarau
      14 octobre 2019, 12 h 40 min

      Hello Nathalie!
      Un tout grand merci pour ton message!
      En effet, tu as tout à fait raison d’ajouter toutes ces autres croyances! Je trouve que dans les métiers qui ont trait à l’humain et qui impliquent l’aide pour les autres, le rapport à l’argent est souvent (toujours?) problématique. Il y a du travail à faire à ce propos! 😉 Et aussi, la peur du regard de l’autre est un grand classique mais il y a clairement des moyens pour le travailler et avancer dans son chemin. Il faut surtout te rappeler que tu es unique et qu’il y a plein de gens qui n’attendent que de te rencontrer pour que tu puisses les aider à atteindre un nouveau niveau de bien-être.

  • Morgane CORNET
    11 octobre 2019, 20 h 01 min  Répondre

    Bonsoir,
    Je vous lis à l’instant, je trouve que ce que vous y décrivez est tellement vrai! Plus que jamais pour moi en ce moment, alors que je suis en plein dans la création de mon activité indépendante… je sors énormément de ma zone de confort et j’apprends à aller au-delà de mes croyances limitantes. Au final, je suis certaine que que le jeu en vaut la chandelle! Merci pour cet article!

    • emanuelagarau
      14 octobre 2019, 12 h 32 min

      Chère Morgane,
      Un tout grand merci pour votre partage et un tout grand bravo pour votre courage dans cette aventure d’entreprenariat. Comme vous dites, pour créer du nouveau et découvrir quelque chose de meilleur et de passionnant, il faut faire face à l’inconnu avec l’incertitude qu’il peut amener. Et, vous pourrez le confirmer, le jeu en vaut la chandelle! Tenez-nous au courant de comment ça avance avec votre activité! Ça nous fera super plaisir d’avoir de vos nouvelles! 🙂

Leave a Comment

Vous mangez sous le coup de l'émotion?

Téléchargez votre guide pratique pour comprendre votre faim émotionnelle et la dépasser une fois pour toutes.

Conditions GDPR

Quelles infos en plus vous souhaitez recevoir?

Félicitations! Votre guide est en route!