Loading...

Mes secrets pour profiter pleinement des vacances, sans privation

Home / Bien-être / Mes secrets pour profiter pleinement des vacances, sans privation

Après des mois et des mois d’attente, la période des vacances est finalement arrivée ! Certains d’entre vous sont surement déjà montés dans l’avion ou en voiture et ont déjà rejoint des paysages paradisiaques, d’autres s’apprêtent à le faire.

Et lorsqu’on peut finalement s’accorder un peu de répit du rythme effréné de la vie de tous les jours, on remarque également une envie grandissante de « se faire plaisir ». La priorité devient bien manger et bien boire… soyons clairs, par « bien manger », je ne fais pas référence à votre consommation de salades, et par « bien boire », je ne parle pas de boire de l’eau. On remarque plutôt une tendance à satisfaire toutes ses envies réprimées ou contrôlées pendant l’hiver, sans bien écouter ce que son corps dit.

Conséquence : On mange en quantités bien plus importantes que ce dont notre corps a besoin et on se détend avec plusieurs verres à la main.

Mais il est utile de se rappeler que bien vivre et rayonner à l’intérieur comme à l’extérieur se fait uniquement par la voie de la modération et de la prise de conscience.

Il est donc fondamental de profiter des vacances tout en prenant soin de soi et donc de son corps.

Ceci vaut pour vous, comme pour moi. Je suis sujette aux mêmes mécanismes que vous. J’ai donc développé quelques astuces pour m’aider à profiter pleinement des vacances, sans privation. Je vous livre mes secrets, en espérant qu’ils puissent vous être utiles ce mois-ci !

D’un point de vue nutritionnel :

  • Manger ce qui donne envie, avec modération

Notre cerveau se retrouve vite face à un automatisme de pensée : il faut que je le mange maintenant parce qu’après je ne l’aurai plus. Cet automatisme-là, je le connaissais bien, surtout en vacances.

Or, si on prend le temps d’y réfléchir, il n’y a pas un aliment que je n’ai plus jamais pu gouter. Pas la pizza ou les pâtes, pas les ramen ou les sushi, pas les mango sticky rice ou le durian.  Ceci veut dire que si vous avez envie d’un gelato, mangez-le sans faute. Mais n’en mangez pas 10, uniquement par peur de ne plus en manger dans le futur. Vous en mangerez encore, je peux vous l’assurer.

Et puis, vous pouvez toujours les préparer à la maison! Par exemple, pourquoi ne pas allumer son four et sortir cette magnifique focaccia italienne aux tomates cerises ?

  • Ne pas se priver pour ne pas excéder

On peut le tourner comme on veut mais se priver de manger ne fonctionne pas. Les études le montrent : la restriction alimentaire va seulement entraîner une consommation excessive de nourriture dans les heures qui suivent.

Bien évidemment, votre corps a faim. Donc, il suffit d’être à l’écoute de son corps : on a faim ? On mange. Ceci permet de ne pas excéder par la suite en évitant d’alimenter des sentiments d’angoisse et de culpabilité. Rassurez-vous, si vous vous donnez la permission de manger, vous ne mangerez pas autant que vous le craignez.

 

D’un point de vue psychologique :

  • Se reposer

Pendant l’année, on ne se laisse pas assez le temps de se détendre et se reposer. On court à gauche et à droite, on répond à toutes les exigences du monde extérieur. Le repos passe souvent en dernière place.

Profiter des vacances veut aussi dire prendre des temps de repos loin des smartphones et des ordinateurs. C’est le temps des lectures et de l’esprit qui vague.  Mais on bénéficie également de longues heures de sommeil. C’est justement pendant la nuit que nos cellules se régénèrent et qu’on arrive à récupérer et intégrer ce qui s’est passé la veille.

Donc repos et sommeil pour tous.

  • Bouger

Je vous assure, je ne deviens pas folle. J’ai bien dit qu’il faut se reposer, mais pour être bien dans son corps et son esprit, il est également important de mettre ses muscles en marche. Tout est question d’équilibre.

Les vacances c’est aussi un moment propice pour faire de longues promenades et pour s’adonner à de nouvelles activités sportives qu’on avait envie d’essayer depuis longtemps. Ça peut être le yoga, l’escalade ou le pilates. Le seul critère est de vous faire plaisir, sans aucune contrainte externe, comme la perte de poids.

Et vous ? Quels sont vos secrets pour profiter pleinement des vacances, sans privation ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous. Je serai ravie de savoir comment ça se passe !

Je vous souhaite d’excellentes vacances, sans privation!

A bientôt au prochain article et recette! Et, en attendant, je vous conseille d’aller jeter un œil à mon tout nouveau programme J’arrête les régimes : un accompagnement en ligne de 12 semaines pour faire la paix avec la nourriture et retrouver son poids idéal, en mangeant de tout et en se faisant plaisir!

Emanuela
Psychologue clinicienne
Nutrithérapeute

Comments(1)

  • EleNA
    3 août 2018, 15 h 37 min  Répondre

    Je suis de plus en plus dans l’écoute de mes sensations et j’ai vu un réel changement dans mon rapport avec l’alimentation. Je compte également de temps en temps mes apports caloriques pour répondre à mes besoins depuis que je fais cela je ne suis plus carencée en Fer ni en vitamine D alors qu’auparavant ces carences étaient récurrence. J’utilise l’application FItatu.

Leave a Comment