Loading...

Manger seul à la maison : avantage ou inconvénient ?

Home / Non classé / Manger seul à la maison : avantage ou inconvénient ?

Aujourd’hui j’ai envie de parler du moment du repas. Car manger, c’est partager. C’est conçu comme un acte social rempli d’enjeux affectifs derrière. Le moment du repas est censé être un moment convivial, social.

Or, il y a énormément de personnes qui se retrouvent à manger seules plusieurs fois par jour. Qu’en est-il pour ces personnes pour qui le repas n’est pas un moment social, de partage ? En fin de compte, est-ce que manger seul à la maison, c’est un avantage ou un inconvénient ?

Pour ma part, je peux vous dire que j’entends souvent ce discours :

« Quand je rentre à la maison je suis seul.e, personne ne m’attend et je n’ai pas envie de prendre le temps de cuisiner des bons plats pour moi. Donc je mange des plats préparés ou quelque chose de rapide, devant la télé. »

Comme le montre cette phrase, le moment du repas n’est pas associé à un moment pour soi, fait de détente et lié à la joie de manger. Mais ça renvoie à un manque de relations sociales et d’affection. Et dans ce contexte, la télévision et la nourriture prennent fonction d’anesthésiant, de sédatif, de distraction permettant d’oublier temporairement le sentiment négatif.

Mais ce choix ne vient pas sans conséquences. On a remarqué que manger seul est associé au risque de présenter un syndrome métabolique, c’est-à-dire un état du corps qui présente un grand nombre de problèmes allant du diabète à des maladies cardiovasculaires.

Il y aurait deux facteurs fondamentaux qui rendent le fait de manger seul un inconvénient :

1. La distraction

Puisqu’on est distrait, on ne se rend pas compte de ce qu’on mange, donc on excède en quantité. Le cerveau ne reçoit pas l’information qu’il a bien mangé, ce qui fait qu’on a encore « envie de quelque chose ». De plus, on ne prend pas le temps de cuisiner et de se nourrir des aliments naturels offerts par la Terre. On remplit le corps avec des produits transformés et industriels qui vont être stockés sous forme de graisses dans les cellules adipeuses.

2. La place des émotions

On mange pour combler un manque qui se situe dans un autre domaine. Donc on ne se connecte pas à soi-même. On n’écoute pas son corps et ce dont il a réellement besoin. Par conséquent, on culpabilise, on est frustré et angoissé, et on mange pour essayer d’oublier une nouvelle émotion négative qui surgit. Ce sont les émotions qui se cachent derrière ce moment de solitude qui ont des effets négatifs sur notre alimentation.

Je ne crois pas qu’il y ait un lien de cause à effet direct entre le fait de manger seul et le fait de manger plus ou mal. Il y a des variables modératrices qui interviennent, comme les émotions ou la distraction. Mais il y en a aussi d’autres, comme les pensées, les représentations, les croyances. La question est la suivante : comment vous vivez le fait de manger seul chez vous ?

Vous vous reconnaissez dans le tableau ? Vous avez peut-être baissé les bras en vous disant qu’il n’y a pas d’espoir et qu’il n’y a que des inconvénients à manger seul. Et bien, je viens vous rassurer. Car, comme j’ai dit, le désavantage dépend du choix qu’on fait sur comment on décide de manger. Il dépend de notre esprit, de notre intention. Manger en solitude peut être un moment très nourrissant et ressourçant, à condition d’écouter son corps et son esprit.

  1. Prenez le temps de cuisiner car vous le méritez bien

La théorie selon laquelle vous cuisinez seulement pour votre partenaire ou uniquement si vous avez des invités revient à dire que les autres sont plus importants que vous. Eux méritent un repas fait maison, avec des nutriments et plein d’amour. Vous, vous méritez une pizza surgelée et froide et sans goût. Non, permettez-moi d’être en désaccord avec cette croyance.

Et si vous cherchez fr l’inspiration pour concocter des recettes gourmandes et rapides, vous en trouverez plein ici !

  1. Vous pouvez vous focaliser sur votre nourriture et sur son vrai goût

Ben oui, puisque vous êtes tous seul.e, éteignez votre télévision et éloignez votre smartphone. Profitez de ce moment unique pour goûter vraiment vos plats et les déguster pleinement. Tous les jours, un voyage culinaire vous attend! Et vous êtes la personne la plus importante pour donner un avis sur les mets que vous choisissez.

  1. Vous êtes plus à l’écoute de vos signaux de satiété

Pas de train qui roule à 2000 à l’heure et pas besoin de résoudre les problèmes de votre partenaire. Vous avez tout le temps qu’il faut pour écouter vos signaux de satiété. Comment va votre ventre ? Est-ce qu’il a encore faim ? Est-il satisfait ? Est-ce qu’il a assez mangé? Cela vous permettra de faire le choix le plus avisé pour continuer à être bien dans votre corps et dans votre esprit.

Et pour terminer, prendre le plaisir de manger seul ne veut pas dire ne pas apprécier quand on mange en compagnie. Au contraire, vous allez y prendre encore plus de goût !

 

A bientôt au prochain article et recette! 🙂

Emanuela
Psychologue clinicienne
Nutrithérapeute

Comments(0)

Leave a Comment